Skip to main content

FAQ's

Aga Khan Foundation Canada – International Youth Fellowship Program
About the Program:
Founded in 1989, the AKFC International Youth Fellowship program is a 9 month professional development program for Canadians seeking hands-on experience in international development. The Fellowship includes three unique streams: International development Management (IDM); International Microfinance and Microenterprise (IMM); and Young professionals in Media (YPM). Fellows are placed with field partners in over 13 different countries.
Timeline
Task Timeframe*
Launch of Online Application November 1 2016
Applications Close February 1 2017
Application Review Early to Mid-February
Interview Period Mid-February to Mid-March
Offers to Candidates Late March
Management Seminar June
Fellows Depart for Field Placements August 2017
End of Placement March 2018
*please note the timeframe is tentative and subject to change.
Management Seminar
The month-long pre-departure Management Seminar provides a unique forum for intellectual engagement and workshops to develop knowledge and skills related to the overseas placement. The practitioner-oriented seminar is intended to prepare Fellows for their placements and also equip them with skills and perspectives that will benefit them in a career in international development. Workshops are taught by some of Canada’s foremost international cooperation practitioners.
Overseas Placement
The eight month overseas portion of the Fellowship takes place in a host country in Africa or Asia. The host countries change each year, but could include: Bangladesh, Burkina Faso, Egypt, India, Kenya, Kyrgyz Republic, Madagascar, Mozambique, Tajikistan, Tanzania and Uganda. Sample Placements
Mentorship program
AKFC has recently introduced a new component to the Fellowship program. Mentors are past Fellows that have been individually selected and paired with outgoing Fellows based on a number of criteria, including geography, sectorial expertise, placement type, etc. Mentors are alumni with at least three years of post-Fellowship work experience. The Mentors will connect with Fellows throughout their placements to discuss development topics, provide feedback and advice.
Frequently Asked Questions:
  1. What is the difference between IDM, IMM and YPM?
International Development Management (IDM) encompasses a broad range of development sectors and specialisations. These include positions in research, communications, monitoring & evaluation and administration in the sectors of health, education, environment, gender, rural development and civil society strengthening. Fellows are often placed with AKES, AKF, AKHS, AKU, UCA and other agencies within the Aga Khan Development Network.
International Microfinance and Microenterprise (IMM) is for applicants with backgrounds in finance and business. IMM fellows gain hands-on experience in fostering entrepreneurship, developing businesses and providing financial services and products. Potential host organisations may include microfinance institutions and market development units. In the past Fellows have been placed with CARE, Farm Shop, FMCC, FMFB, PAMF, and TPS.
Young Professionals in Media (YPM) is designed for outstanding young Canadian journalists who have a desire and an aptitude to work effectively in today’s global media environment. Placements are with Nation Media Group, a leading media institution in East Africa. YPM Fellows get the opportunity to work in a fast paced newsroom where they cover stories on a variety of topics including: local politics, gender issues, tourism, development, etc.
A list of sample placements for all three streams can be found here(LINK).
  1. How long is the Fellowship?
The Fellowship program is nine months in duration, and consists of:
  • a one-month management training seminar in Ottawa (June)
  • an 8 month overseas placement (August to March)
  1. How many Fellows are selected to participate?
Each year AKFC selects between 10 and 25 Fellows to participate in the Fellowship. The number of candidates selected varies based on available funding and finding the suitable candidates for the available placements.
  1. How much does the Fellowship cost?
AKFC covers most of the costs associate with living and working overseas including; travel, accommodation, vaccinations, health insurance, and a modest stipend to cover the cost of living. Successful candidates are required to make a one-time contribution of $1000.00 towards the costs of the Fellowship.
  1. Who is eligible?
All Fellows must meet the following application criteria:
  • Hold, at minimum, a bachelor’s degree from a recognized institution by April 30th, 2017, with a record of strong academic performance
  • Will not be enrolled in any educational program for the duration of the Fellowship program (June 2017 – March 2018)
  • Demonstrated a commitment to international development through related volunteer, professional or academic experience
  • Be 30 year of age or under on or before February 1st 2017
  • Be a Canadian citizen or a permanent resident
  • Be fluent in English
  • Present all appropriate documentation (CVs, degrees, transcripts, references, etc.)
There is no flexibility on the eligibility criteria, and any applications not meeting the requirements will automatically be disqualified.
  1. What qualities is AKFC looking for in a Fellow?
In addition to meeting the eligibility criteria listed above, successful candidates have demonstrated leadership potential and excellence in their academic and professional lives. Fellows also complement a strong interest in international development with volunteer and extracurricular activities that demonstrate their willingness to support the growth of communities both at home and abroad.
While overseas, Fellows are expected to live simply, often in rural communities or large urban centres. As such, individuals with the flexibility and maturity to adapt to new contexts and communities are ideal as Fellows.
Candidates will be expected to communicate realistic and mature expectations of the Fellowship experience and a sophisticated understanding of general development concepts and issues. Additionally, candidates should be able to discuss their own experiences relating to intercultural sensitivity, initiative, flexibility and adaptability, teamwork and maturity.
AKFC looks for Fellows who demonstrate humility and a commitment to change. Individuals who are self-starters and show a commitment to development and learning are highly valued.
  1. How do I apply for the Fellowship?
Click here(LINK) and follow the 4 steps outlined to sign up for an account and complete the application form.  Note that the application works best in Chrome.
  1. I previously applied for, was offered or completed and AKFC Fellowship. Can I apply again?
Applicants who have previously completed an AKFC Fellowship (IDM, IMM or YPM stream) are not eligible to participate again in the program.
Candidates who have previously applied but were not selected, or who were unable to accept a past offer of a Fellowship position, are welcome to re-submit their application once per recruitment cycle.
  1. Am I still eligible to apply to the Fellowship program if I have already completed a CIDA IYIP position?
Former CIDA International Youth Internship Program participants are indeed eligible to participate in AKFC’s International Youth Fellowship Program. If you are an AKFC Fellowship Alumni, you are no longer eligible for the program as we only allow one placement per person.
  1. What is the selection process for the Fellowship Program?
Applicants must submit a complete application, along with recommendations (academic, professional, and personal), by February 1, 2017. AKFC assesses all applications received based on skills and experience and personal suitability for a potential placement. Due to a high volume of applications, only successful applicants will be invited for an interview.
Interviews begin mid-February starting with YPM followed by IMM. IDM interviews commence early March.
Following the interview stage, successful candidates receive an offer of placement outlining their Fellowship Program.
Please note, AKFC does not offer feedback on application or interviews.
  1. What kind of sessions are offered in the Management Seminar?
The Management Seminar covers several topics including: Microfinance and Microenterprise, Monitoring and Evaluation, Results Based Management, Personal Well-Being and Resilience, Personal Safety and Security, Gender and Development, Health and Development, etc. Sessions can change year to year depending their relevance to placements offered.
  1. If I am chosen as a Fellow, will I officially work for AKFC or for the host organization?
While overseas, host organizations will set the day-to-day tasks and the professional protocol for Fellows. Fellows will take direction from supervisors in their host organization and abide by the holidays and working hours of the host organization.
However, the relationship between AKFC and the Fellows is one of mutual obligation where AKFC provides support in a variety of areas. AKFC maintains constant communication with the Fellows during the placement.
  1. If I am selected for a Fellowship, will I be placed in a management position?
Fellows are not intended to be “managers” but rather placed to build the skills and knowledge that will be valuable in their long-term careers as development managers and practitioners. Please see the list of sample placements for a better idea of roles and responsibilities of Fellows.
  1. Can you apply for more than one stream?
No, please apply for one stream only. Upon review of your application, we may find that your skills and experience are better suited for a different stream. If you have indicated on your application that you are open to other streams, AKFC will consider you for alternative placements. Please note that deliberate submissions of multiple applications will result in the removal of all applications from consideration.
  1. Can I still apply if I don’t have an academic or professional reference?
We encourage all candidates to provide one academic, one professional and one personal recommender. If for any reason you cannot provide either an academic or professional recommender you may still submit an application with two recommenders (one must be personal) however, you will be deducted marks on your application score for the missing recommendation. We discourage this type of activity as it may result in elimination of your application if a decision must be made between an application with equal skills and knowledge base.
  1. What qualifies as a Personal, Professional or Academic reference?
Personal:
  1. Someone who has known you for longer than 1 year and is not related to you. An example of a good personal reference would be a community leader, a religious leader or someone else who you have not worked with, but can still give us a good idea of your character.
Professional: Direct supervisor from a job. Someone who can speak to your capacity to work in a professional environment.
Academic: Professor from a class you took. Someone who can speak to your academic performance.
 
  1. Can I change a recommender after I submit my application?
You can only change a recommender if they have not submitted a recommendation or before you submit your application.
To change your recommender, simply login to your account and click the “Delete” button next to the recommender of your choice. You will be prompted twice to verify your choice to delete this recommender. If you are certain you wish to delete and change recommenders click “OK” and the system will take you back out to the main page where you can click on the specific recommender and input their new information.
  1. Can recommendations be submitted in languages other than English?
Yes, AKFC has the capability to receive and review recommendations in French, Portuguese, Russian and Spanish.
  1. Can I still apply to the program if I am a foreign national or over the age of 30 on or before February 1st 2017?
We appreciate your interest in AKFC International Fellowship Program. However, due to the nature of our funding, the Fellowship Program is only open to Canadian citizens or Permanent Residents between the ages of 18 and 30.
If you are interested in other opportunities with AKFC or the AKDN, please refer to the following websites:
AKFC – http://www.akfc.ca/en/get-involved/career-opportunities
AKDN – https://krb-xjobs.brassring.com/TGWebHost/home.aspx?partnerid=30025&siteid=5750
AKU – http://www.aku.edu/careers/Pages/home.aspx
  1. What happens if I am out of country during interviews?
Should you be shortlisted for an interview while out of country, AKFC will arrange for you to complete the interview over the phone or via Skype. We strongly recommend that you activate an automated message reply on your email during the time period you will be away for and if possible, have someone check your email for you. If we are aware you are out of country or unable to check your email during callback’s we will be more amenable to accommodating your schedule.
  1. What format/layout should I upload my CV?
There are a number of options for organizing a resume, and in this case we are interested in details and relevance rather than length. As per the instructions, we would like candidates to specify the exact duration of their work/academic/professional experiences. For example, if you volunteered for a local hospital in 2007, your resume will indicate the exact dates: e.g. Volunteer, Edgemont Hospital, January 2007 to July 2007.
Furthermore, relevance is important, and candidates should highlight past experiences where skills and knowledge useful in an IDM/IMM/YPM Fellowship were acquired and developed.
Regarding resume length, a strong resume will be 1-2 pages, perhaps longer if you have extensive relevant experience. We strongly recommend visiting the Career Services centre at your university as these centres often provide feedback and pointers for strengthening your resume. They can also make suggestions for concise and clear formatting of your resume, so you can showcase your experience in the best possible way.
If you have any other questions or comments, feel free to contact our Fellowship Team at fellowships@akfc.ca


Fondation Aga Khan Canada – Programme de stages pour jeunes en développement international
À propos du programme :
Créé en 1989, le Programme de stages pour jeunes en développement international de la Fondation Aga Khan Canada (la Fondation) est un programme de perfectionnement professionnel d’une durée de neuf mois pour les Canadiens et Canadiennes qui souhaitent acquérir une expérience pratique en développement international. Le Programme comprend trois volets uniques : Gestion du développement international (GDI), Microfinance et microentreprises internationales (MMI) et Jeunes professionnels des médias (JPM). Les stagiaires sont jumelés à des partenaires sur le terrain dans plus de 13 pays.
 
Échéancier
Tâche Dates*
Lancement de l’inscription en ligne 1er novembre 2016
Fin de la période d’inscription 1er février 2017
Examen des demandes Début février à mi-février
Période d’entrevues Mi-février à mi-mars
Offres aux candidats Fin mars
Séminaire de gestion Juin
Départ des stagiaires pour leur affectation sur le terrain Août 2017
Fin de l’affectation Mars 2018
*Veuillez noter que ces dates sont provisoires et qu’elles peuvent changer.
Séminaire de gestion
D’une durée d’un mois, le séminaire de gestion a lieu avant le départ et offre un cadre unique pour l’engagement intellectuel et des ateliers permettant d'acquérir des connaissances et des compétences liées aux stages à l’étranger. Ce séminaire axé sur la pratique vise à préparer les stagiaires à leur affectation et à les doter de compétences et perspectives qui leur seront utiles dans une carrière en développement international. Les ateliers sont animés par des praticiens canadiens de la coopération internationale renommés.
Affectation à l’étranger
D’une durée de huit mois, la portion outremer du stage se déroule dans un pays d’accueil, en Afrique ou en Asie. Les pays d’accueil ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre, mais ils peuvent inclure le Bangladesh, le Burkina Faso, l’Égypte, l’Inde, le Kenya, la République kirghize, le Madagascar, le Mozambique, le Tadjikistan, la Tanzanie et l’Ouganda. Exemples d’affectations [should this title be here?]
Programme de mentorat
La Fondation Aga Khan Canada a récemment introduit un nouvel élément de mentorat au Programme de stages. Les mentor(e)s sont d’ancien(ne)s stagiaires qui ont travaillé pendant au moins trois ans après leur stage. Ils sont soigneusement sélectionnés et jumelés aux nouveaux stagiaires selon certains critères, dont l’emplacement géographique, l’expertise sectorielle, le type d’affectation, etc. Ils communiquent avec les stagiaires pendant toute la durée de leur affectation afin de discuter de développement, de donner des conseils et de fournir de la rétroaction.
Foire aux questions
  1. Quelle est la différence entre les stages de GDI, MMI et JPM?
Le stage Gestion du développement international (GDI) englobe une vaste gamme de secteurs et de spécialisations du développement. Il comprend des postes en recherche, en communications, en suivi-évaluation et en administration dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’environnement, de l’égalité hommes-femmes, du développement rural et du renforcement de la société civile. Les stagiaires sont souvent placés dans des organismes du Réseau Aga Khan de développement tels qu’AKES, AKF, AKHS, AKU, UCA, entre autres.
Le stage Microfinance et microentreprises internationales (MMI) est destiné aux candidat(e)s ayant de l’expérience dans le secteur des finances et des entreprises. Les stagiaires en MMI acquièrent de l’expérience pratique en favorisant l’entrepreneuriat, en mettant sur pied des entreprises et en fournissant des produits et services financiers. Les organismes d’accueil peuvent être des institutions de microfinance et des unités de développement des marchés. Dans le passé, les stagiaires ont été affectés à des organismes comme CARE, Farm Shop, FMCC, FMFB, PAMF et TPS.
Le stage Jeunes professionnels des médias (JPM) est conçu pour de jeunes journalistes canadiens d’exception qui ont la volonté et l’aptitude nécessaires pour travailler avec efficacité dans le milieu médiatique international d’aujourd’hui. Les stages ont lieu au Nation Media Group, une importante agence de presse en Afrique de l’Est. Les stagiaires du volet JPM ont l’occasion de travailler dans une salle de nouvelles dynamique et ils y couvrent divers sujets dont la politique locale, les problématiques d’égalité entre hommes et femmes, le tourisme, le développement, etc. 
Liste d’exemples de placements pour les trois types de stages : (LIEN).
  1. Quelle est la durée du stage?
Le Programme dure neuf mois et consiste en ce qui suit :
  • Un séminaire de gestion d’un mois se déroulant à Ottawa (en juin)
  • Un stage de huit mois à l’étranger (d’août à mars)
 
  1. Combien de stagiaires sont-ils choisis pour participer au programme?
Chaque année, la Fondation choisit de 10 à 25 candidat(e)s pour participer au programme. Le nombre dépend des fonds disponibles et du nombre de bons candidat(e)s pour les stages offerts.
  1. Combien coûte le Programme de stages?
La Fondation Aga Khan Canada couvre la plus grande partie des coûts associés à la vie et au travail à l’étranger, y compris les déplacements, le logement, les vaccins, l’assurance maladie et une modeste allocation pour couvrir le coût de la vie. Les candidats retenus doivent faire un versement unique de 1 000 $ pour contribuer aux coûts de leur stage.
  1. Qui est admissible?
Tous les stagiaires doivent satisfaire aux critères d’admissibilité suivants :
  • Détenir au minimum un baccalauréat d’une université reconnue au 30 avril 2017, avec un excellent dossier de rendement scolaire
  • Ne pas être inscrit(e) dans un autre programme d’études pendant la durée du Programme de stages (de juin 2017 à mars 2018)
  • Démontrer un engagement envers le développement international par une participation à des activités de bénévolat ou par des expériences professionnelles ou universitaires pertinentes
  • Être âgé(e) de 30 ans ou moins au 1er février 2017
  • Être citoyen(ne) ou résident(e) permanent(e) du Canada
  • Parler couramment l’anglais
  • Fournir tous les documents pertinents (CV, diplômes, relevés de notes, références, etc.)
Les critères d’admissibilité sont fixes. Les demandes ne satisfaisant pas aux exigences seront automatiquement disqualifiées.
  1. Quelles qualités la Fondation recherche-t-elle chez les candidats?
En plus de satisfaire aux critères d’admissibilité susmentionnés, les candidats retenus auront démontré leur potentiel de leadership et l’excellence de leur rendement scolaire et professionnel. Le vif intérêt des stagiaires pour le développement international devrait également se refléter dans des activités bénévoles et parascolaires démontrant leur volonté de soutenir la croissance des collectivités ici et ailleurs.
À l’étranger, la Fondation s’attend à ce que les stagiaires vivent simplement, dans des collectivités rurales ou de grands centres urbains. À cet égard, la souplesse et la maturité requises pour s’adapter à de nouveaux contextes sont d’importants atouts.
La Fondation s’attend à ce que les candidats expriment des attentes réalistes et matures par rapport à leur expérience de stage et qu’ils aient une excellente compréhension des grands concepts et enjeux du développement. En outre, les candidats devraient pouvoir discuter de leurs propres expériences liées à la sensibilité aux différences culturelles, à l’esprit d’initiative, à la souplesse, à la facilité d’adaptation, au travail d’équipe et à la maturité.
La Fondation recherche des stagiaires qui font preuve d’humilité et qui ont une forte volonté de changer les choses. Les candidats qui ont un solide esprit d’initiative, qui sont engagés en développement et qui montrent qu’ils sont prêts à apprendre sont tout particulièrement appréciés.
  1. Comment puis-je faire une demande de stage?
Cliquez ici{LINK) et suivez les quatre étapes pour créer un compte et remplir le formulaire de demande. Veuillez noter que le processus fonctionne mieux avec Chrome.
  1. J’ai déjà fait une demande de stage avec la Fondation, et j’ai été accepté(e). Puis-je faire une nouvelle demande?
Les personnes qui ont déjà effectué un stage avec la Fondation (volets GDI, MMI ou JPM) ne peuvent pas participer de nouveau au programme.
Les personnes ayant déjà fait une demande, mais qui n’ont pas été sélectionnées ou n’ont pas pu accepter une offre de stage, peuvent faire une nouvelle demande une fois par cycle de recrutement.
  1. Si j’ai déjà participé au Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) de l’ACDI, puis-je faire une demande au Programme de stages de la Fondation?
Les personnes ayant pris part au Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) de l’ACDI sont admissibles au Programme de stages pour jeunes en développement international de la Fondation. Par contre, si vous avez déjà participé au Programme de stages de la Fondation, vous n’êtes pas admissible à faire une nouvelle demande, puisque nous n’accordons qu’un seul stage à chaque personne.
  1. Comment fonctionne le processus de sélection du Programme de stages?
Les personnes intéressées doivent soumettre une demande complète, avec recommandations (universitaire, professionnelle et personnelle) au plus tard le 1er février 2017. La Fondation évalue toutes les demandes en fonction des compétences, de l’expérience et de la compatibilité personnelle avec un stage potentiel. Nous invitons ensuite certains candidats à une entrevue.
Les entrevues commencent à la mi-février pour le volet JPM, suivi du volet MMI. Les entrevues pour le volet GDI commencent début mars.
Après les entrevues, les candidats retenus reçoivent une offre de stage contenant plus de détails sur leur affectation.
Veuillez noter que la Fondation n’offre pas de rétroaction sur les demandes ou les entrevues.
  1. Quelle sorte de séances sont offertes dans le cadre du Séminaire de gestion?
Le Séminaire de gestion couvre plusieurs sujets, dont les suivants : microfinance et microentreprise, suivi-évaluation, gestion axée sur les résultats, bien-être personnel et résilience, sécurité personnelle, genre et développement, santé et développement, etc. Les séances peuvent changer d’une année à l’autre, selon la pertinence pour les stages offerts.
  1. Si je suis sélectionné(e), vais-je travailler officiellement pour la Fondation ou pour l’organisme d’accueil?
Lors de votre séjour à l’étranger, les organismes d’accueil se chargeront des tâches quotidiennes et du protocole professionnel des stagiaires. Ces derniers suivront les instructions de leur superviseur basé dans l’organisme d’accueil, et leur horaire dépendra des heures de travail et des congés de l’organisme d’accueil.
Cela dit, la relation entre la Fondation et les stagiaires est basée sur un principe d’obligation réciproque qui engage la Fondation à fournir un soutien dans plusieurs domaines. La Fondation maintient une communication constante avec les stagiaires durant le stage.
  1. Si je suis sélectionné(e) pour un stage, vais-je occuper un poste de gestion?
Les stages ne sont pas des postes de gestion. Ils visent plutôt à bâtir les compétences et les connaissances qui aideront les stagiaires au cours de leurs carrières de gestionnaires et de praticiens du développement. Veuillez voir la liste de stages pour vous faire une meilleure idée des rôles et responsabilités des stagiaires.
  1. Puis-je faire une demande dans plus d’un volet?
Non, veuillez préciser un seul volet dans votre demande. Lors de l’examen de votre demande, il se peut que nous décidions que vos compétences et expériences seraient plus appropriées pour un autre volet. Si vous avez indiqué dans votre demande que vous êtes ouvert(e) à travailler dans un autre volet, la Fondation étudiera votre candidature pour d’autres stages. Veuillez noter que si vous soumettez délibérément plus d’une demande, nous les retirerons du processus de sélection.
  1. Si je n’ai pas de référence universitaire ou professionnelle, puis-je tout de même faire une demande?
Nous encourageons tous les candidats à fournir trois lettres de recommandation : une universitaire, une professionnelle et une personnelle. Si, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez fournir de référence universitaire ou professionnelle, vous pouvez tout de même soumettre une demande avec deux références (dont une doit être personnelle). Cependant, vous perdrez des points pour la recommandation manquante, ce qui pourrait mener à l’élimination de votre demande si nous devons trancher entre deux dossiers aux compétences et connaissances égales.
  1. Comment définissez-vous les trois types de références?
Personnelle : La référence personnelle vient d’une personne qui vous connaît depuis plus d’un an et qui n’a aucun lien de parenté avec vous. Par exemple, un(e) leader communautaire, un(e) leader religieux(euse) ou toute autre personne avec qui vous n’avez pas travaillé, mais qui peut nous donner une bonne idée de votre caractère.
Professionnelle : La référence professionnelle vient d’un(e) superviseur(euse) direct(e) au travail. Cette personne doit pouvoir parler de vos capacités de travail dans un milieu professionnel.
Universitaire : La référence universitaire vient d’un(e) professeur(e) dont vous avez suivi un cours. Cette personne doit pouvoir parler de votre rendement scolaire.
  1. Puis-je changer mes répondants une fois ma demande soumise?
Vous pouvez changer un(e) répondant(e) si cette personne n’a pas encore soumis sa recommandation ou si vous n’avez pas encore soumis votre demande.
Pour changer un(e) répondant(e), il suffit d’ouvrir une session dans votre compte et de cliquer sur le bouton « Effacer » [this is my guess] situé à côté du nom de la personne. Vous devrez confirmer votre action deux fois. Le système vous renverra ensuite à la page principale, où vous pourrez cliquer sur le/la répondant(e) et entrer de nouvelles informations.
  1. Dans quelles langues les répondants peuvent-ils soumettre leurs lettres de recommandation?
En français, en anglais, en portugais, en russe ou en espagnol.
  1. Si je suis étranger ou si j’aurai plus de 30 ans le 1er février 2017, puis-je tout de même faire une demande?
Merci pour votre intérêt. Cependant, en raison de la nature de notre financement, le Programme de stages n’est ouvert qu’aux citoyens ou résidents permanents canadiens âgés de 18 à 30 ans.
Les sites suivants décrivent d’autres opportunités de travail avec la Fondation ou le Réseau Aga Khan de développement :
Fondation – http://www.akfc.ca/fr/get-involved/career-opportunities
Réseau – https://krb-xjobs.brassring.com/TGWebHost/home.aspx?partnerid=30025&siteid=5750
Université Aga Khan – http://www.aku.edu/careers/Pages/home.aspx
  1. Qu’est-ce qui se passe si je suis en dehors du pays lors des entrevues?
Si vous êtes à l’extérieur du pays lors de votre journée d’entrevue, la Fondation pourra possiblement vous offrir une entrevue par téléphone ou Skype. Nous vous suggérons fortement d’activer la fonction de réponse automatique dans votre courriel durant votre absence ou de demander à quelqu’un de gérer votre courriel durant cette période. Si nous savons que vous n’êtes pas au pays ou que vous n’êtes pas en mesure de vérifier votre courriel, nous serons plus ouverts à nous adapter à votre horaire.
  1. Quel format ou quelle mise en page devrais-je choisir pour rédiger mon CV?
Il existe plusieurs façons de présenter son CV, et dans ce cas, la pertinence nous intéresse plus que la longueur. Les candidats devraient indiquer la durée exacte de leurs expériences universitaires et professionnelles. Par exemple, si vous avez fait du bénévolat dans un hôpital en 2007, indiquez les dates exactes, p. ex. « Bénévolat, hôpital Sainte-Justine, janvier 2007 à juillet 2007 ».
La pertinence est essentielle, et les candidats devraient mettre en valeur les expériences qui leur ont permis d’acquérir et de développer des compétences et des connaissances susceptibles d’être pertinentes pour un stage GDI, MMI ou JPM.
Pour ce qui est de la longueur, un bon CV fera une ou deux pages, possiblement plus si vous avez de nombreuses expériences pertinentes. Nous vous suggérons fortement de visiter le centre de carrières de votre université afin d’obtenir de l’aide pour renforcer votre CV. Le personnel pourra également vous suggérer des façons d’augmenter la clarté et la concision de votre CV, afin qu’il illustre vos expériences le mieux possible.
Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à écrire à notre équipe à l’adresse fellowships@akfc.ca.